Afin de faciliter votre navigation et vous proposer des offres adaptées, notre site utilise des cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur le respect de la vie privée. Fermer

Nous suivre

Paroles d'expert MIEUX COMPRENDRE L'IMMOBILIER NEUF

Edition du 01/01/2017

Acheter pour louer : les 10 clés d’un investissement immobilier locatif réussi

maison calculette investir
Voici 10 conseils pour réussir un investissement locatif dans l'immobilier neuf.

Tags investissement immobilier, investissement locatif, loi Pinel

1/ Sélectionnez un secteur porteur


Ville caractérisée par un accroissement continu de population, quartier bien desservi par les transports en commun, doté d’infrastructures commerciales... il faut bien choisir l’emplacement de votre futur investissement immobilier. Par exemple, avant d’acheter un appartement neuf de 4 pièces, donc plutôt à destination des familles, vérifiez la proximité des écoles, voire des universités si vous comptez le proposer en colocation.

  

2/ Étudiez le marché


Une fois l’emplacement choisi, consultez les annonces immobilières pour connaître le taux de logements vacants dans le quartier choisi et les tarifs pratiqués à la location. Un bien immobilier proposé trop cher se louera plus difficilement qu’un autre et ses occupants le quitteront à la première occasion.
  

3/ Achetez un logement qui vous plaît


Une bonne question à se poser avant de franchir le cap : est-ce que j’aimerais habiter ici ? Tant en termes de praticité du quartier jusqu’à la décoration du bien immobilier ? Vous multiplierez vos chances de le voir séduire les autres et trouver facilement preneur, si le logement vous plaît également.
  

4/ Ne voyez pas trop grand


Avec un apport réduit (10 %) et un emprunt limité à 20 ans, votre effort mensuel doit rester faible afin de ne pas pénaliser votre capacité de remboursement. Le prix immobilier au mètre carré des petites surfaces est plus élevé à l’achat, mais aussi à la location.
   

5/
patrimoine financier
Avec les différents dispositifs existant, on peut se constituer un patrimoine immobilier tout en défiscalisant.
Diversifiez vos investissements


En cas de problèmes (impayés de loyer, vacance…), mieux vaut ne pas avoir mis tous ses œufs dans le même panier. Pour un primo-investissement, il est conseillé pour un même budget de privilégier l’achat de plusieurs petites surfaces dans différents lieux, plutôt qu’un seul bien immobilier.

6/ Ne cherchez pas de rentabilité illusoire


Compte tenu des performances des placements classiques, un rendement de 3 à 4 % par an est très convenable. Mieux vaut fuir les propositions de rentabilité illusoire et ne pas négliger de calculer la rentabilité de l’investissement par soi-même, en pensant également au coût du crédit immobilier. Par ailleurs, un investissement immobilier prend toujours de la valeur à long terme.
  

7/ Pensez défiscalisation


Avec le dispositif de soutien à l’investissement locatif, la loi Pinel, vous déduirez, selon la durée de votre engagement locatif, entre 12 et 21 % du prix d’achat de vos impôts pour un logement neuf (dans la limite de 300.000 euros). Un calcul intéressant, même si les loyers de ces logements, plafonnés, sont un peu plus bas que la moyenne. 
Autre solution, l’amendement Censi-Bouvard qui permet pour l’achat et la location pendant 9 ans, d’un logement neuf meublé en résidences services, de réduire ses impôts de 11 % du prix d’achat HT et la récupération de la TVA.

8/ Sélectionnez votre locataire


Loyer inférieur à un tiers des revenus, possibilité de caution solidaire, caution pour l’intégralité du loyer exigée de chaque participant en cas de colocation... Demandez le maximum de garanties aux locataires afin de percevoir les loyers et donc de sécuriser votre investissement immobilier et surtout de pouvoir assurer le remboursement du crédit immobilier.
 

9/ Mettez votre bien en gestion


Une agence immobilière vous déchargera des soucis, des démarches et assurera bien plus efficacement que vous le recouvrement d’éventuelles créances. Des avantages, surtout si vous habitez à distance, qui compensent largement les honoraires qu’elle vous demandera : 5 à 10 % des loyers charges comprises. Par ailleurs, ces honoraires sont déductibles de vos revenus fonciers.
  

10/ Souscrivez une garantie


Toujours pour préserver votre patrimoine immobilier, il paraît intéressant de souscrire à une assurance, sous la forme d’une classique assurance loyers impayés qui permet de couvrir les créances et les éventuelles détériorations. Comptez 1,5 à 2,5 % de vos loyers pour être assuré contre le risque locatif via une compagnie d’assurance traditionnelle.

En savoir plus :

Télécharger un guide gratuit de l'investissement immobilier neuf
Découvrez notre site dédié à la loi Pinel : Loi-pinel.trouver-un-logement-neuf.com
Article suivant »
« Article précédent

Partager sur :

Immobilier neuf
en France

carte programmes neufs France Immobilier neuf Centre Immobilier neuf Limousin Immobilier neuf Auvergne Immobilier neuf Bourgogne Immobilier neuf Ile-de-France Immobilier neuf Picardie Immobilier neuf Nord pas de Calais Immobilier neuf Haute Normandie Immobilier neuf Champagne Ardenne Immobilier neuf Lorraine Immobilier neuf Alsace Immobilier neuf Franche-Comté Immobilier neuf Rhônes-Alpes Immobilier neuf Provence-Alpes-Côte-d'Azur Immobilier neuf Languedoc-Roussillon Immobilier neuf Midi-Pyrénées Immobilier neuf Aquitaine Poitou Charentes Immobilier neuf Pays de la Loire Immobilier neuf Basse Normandie Immobilier neuf Corse Immobilier neuf Bretagne Immobilier neuf Dom-Tom

Sélectionnez la région que vous souhaitez consulter

Programmes déjà vus

bot