Paroles d'expert MIEUX COMPRENDRE L'IMMOBILIER NEUF

Edition du 25/07/2021

Article Partenaire

Comment estimer les futures charges d'une copropriété neuve ?

estimer charges copropriete neuve
Acheter un appartement neuf, c'est entrer dans une copropriété et cela nécessite de s'informer sur les charges de copropriété à régler. © Matera

Vous venez d’acheter un appartement en copropriété neuve et vous vous demandez quelles charges vous allez devoir payer ? Ça tombe bien, voici justement un guide complet à ce sujet !

Voilà un guide pour estimer les futures charges à payer dans le cadre d'une copropriété neuve. Au programme : les différentes charges dues pour votre logement individuel et la copropriété ainsi que quelques conseils pour mieux maîtriser vos charges et réaliser des économies...

 

Quelles vont être vos charges en copropriété neuve ? 

 

Vous venez d’acheter un appartement en copropriété neuve ? Félicitations, vous êtes désormais copropriétaire ! Vous faites partie du syndicat des copropriétaires. Pour information, le syndicat des copropriétaires est un organe de la copropriété qui regroupe l’ensemble des copropriétaires d’un immeuble. Il est formé automatiquement, sans besoin de formalités particulières. 

 

En tant que copropriétaire, vous aurez des charges à assumer, qu’elles soient relatives à votre logement individuel ou à la copropriété. Voici une liste des charges à payer en copropriété neuve pour vous aider à y voir plus clair : 

 

Les charges traditionnelles comme le gaz, l’électricité, la box Internet... ; 

La taxe d’habitation imposée par l’État ; 

La taxe foncière : à noter cependant que dans une copropriété neuve, vous pouvez dans certaines communes bénéficier d’une exonération de la taxe foncière pendant deux ans à partir du 1er janvier suivant l’achèvement des travaux. Pour en profiter, vous devez effectuer une déclaration au centre des finances publiques dans les 90 jours suivant la fin des travaux. 

Les charges de copropriété : tous les copropriétaires en sont redevables et permettent d’assurer le bon fonctionnement de la copropriété. 

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Focus sur les charges de copropriété : qu’est-ce que c’est ? 

 

En tant que copropriétaire, vous êtes redevable des charges de copropriété. En effet, le syndic envoie des appels de fonds pour collecter les charges et assurer la bonne tenue de l’immeuble. Généralement, ces appels de fonds sont trimestriels, mais le règlement de la copropriété peut prévoir une périodicité différente. 

 

charges parties communes copropriété
Il faut différencier les charges liées à la partie individuelle de votre logement neuf à celles liées aux parties communes de la copropriété. © Shutterstock
Le montant des charges de copropriété varie selon les clés de répartition établies dans le règlement de copropriété. Pour rappel, les clés de répartition déterminent le montant dû par chaque copropriétaire en fonction du lot qu’il détient. Un lot comprend : 

 

Une partie privative, c’est-à-dire un logement individuel, un box, une place de stationnement, une cave, etc. ; 

Une quote-part des parties communes : les parties communes sont définies par l’article 3 de la loi de 1965 et regroupent notamment les espaces verts, le gros œuvre des bâtiments, les locaux des services communs, les voies d’accès et les passages. 

 

Il existe différents types de charges de copropriété qui peuvent faire varier le montant des charges qui vous sera demandé : 

 

Les charges générales : elles servent à assurer le fonctionnement global de l’immeuble et sont redevables par l’ensemble des copropriétaires. Il s’agit notamment des dépenses d’entretien, des frais de nettoyage et de maintenance ; 

 

Les charges spéciales : elles ne concernent que la maintenance et la réparation des équipements communs qui ne sont utilisés que par une partie des copropriétaires uniquement. Cela est le cas par exemple des charges relatives à l’ascenseur. Si vous avez acheté un appartement en rez-de-chaussée, ces charges ne vous seront pas demandées. 

 

Bon à savoir : pour estimer vos charges de copropriété avant la finalisation de votre achat, vous avez l’état daté qui vous est remis par le notaire avant la signature de l’acte authentique de vente. Il s’agit d’un document obligatoirement établi par le syndic de copropriété qui donne des informations sur l’état de la copropriété comme le niveau global des impayés, le montant des charges payées par le copropriétaire vendeur, le montant du fonds travaux rattaché au lot vendu, etc. Vous avez également accès aux trois derniers procès-verbaux d’assemblée générale qui vous permettent de vérifier qu’aucun gros travaux n’a été récemment voté. Le cas échéant, le paiement des travaux fait généralement l’objet d’un appel de fonds supplémentaire et peut faire augmenter drastiquement le montant de vos charges. 

 

Charges de copropriété : quand serez-vous redevable de votre premier appel de fonds ? 

 

En copropriété neuve, vous devenez redevable des charges de copropriété au moment de la naissance de la copropriété. Dans le cadre d’un achat VEFA, on considère que la copropriété naît au moment de la livraison du premier lot. L’immeuble doit également être alimenté en eau, gaz et électricité, avoir des escaliers et des ascenseurs en état de marche ainsi qu’un logement individuel habitable. 

 

Cela signifie que dans le cadre d’un programme livré en tranches, vous pouvez être redevable des charges de copropriété sans même que votre lot n’ait été encore livré. 

 

Bon à savoir : en copropriété neuve, il peut arriver qu’au moment du premier appel de fonds, tous les lots ne soient pas vendus. Dans ce cas, pas de panique, cela ne fait pas augmenter vos charges de copropriété ! Vous ne serez redevable que des charges à hauteur de votre quote-part des parties communes. C’est en effet le promoteur qui est considéré comme le propriétaire de tous les logements jusqu’à une vente à un tiers. 

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Quelques conseils pour estimer et mieux maîtriser vos futures charges en copropriété neuve 

 

charges copropriété neuve
Voici comment estimer et donc maîtriser les charges de copropriété dans l'immobilier neuf.
Voici quelques conseils supplémentaires pour mieux estimer et maîtriser vos charges en copropriété neuve : 

 

Regardez votre contrat de réservation : même s’il ne s’agit pas de l’acte définitif de vente, le contrat de réservation exprime le consentement mutuel entre l’acquéreur et le vendeur, en l’occurrence ici le promoteur. Ce document donne par ailleurs des informations précieuses sur les équipements du lot vendu comme le chauffage et la climatisation par exemple. Cela vous permet d’estimer au plus près vos dépenses d’entretien et d’énergie ; 

 

Renseignez-vous sur le syndic provisoire choisi par le promoteur : la première année, le promoteur élit un syndic provisoire chargé d’organiser une assemblée générale au bout d’un an maximum. Le nom du syndic provisoire apparaît généralement sur le contrat de vente ou dans le règlement de copropriété. À noter que le promoteur peut opter pour un syndic professionnel pour lequel vous paierez des honoraires, souvent élevés, ou pour un syndic non-professionnel, plus économique. Dans ce dernier cas, un ou plusieurs copropriétaires sont chargés de la gestion de la copropriété sans intermédiaire. Même si cela peut faire peur au premier abord, surtout pour des primo-accédants, ce mode de gestion est en réalité vertueux puisqu’il permet non seulement de réaliser des économies de charges mais aussi d’avoir une gestion plus transparente de la copropriété et d’avancer dans les projets de l’immeuble. 

 

Bon à savoir : certaines solutions accompagnent les syndics non-professionnels à gérer sereinement leur copropriété à l’instar de Matera qui a déjà conquis 3 500 copropriétés en France. N’hésitez pas à consulter les avis de Matera pour vous faire votre propre opinion !

 

Jetez un coup d'œil au budget prévisionnel de la copropriété : le syndic provisoire sera également chargé d’établir le budget prévisionnel de l’immeuble pour l’année à venir. Ce budget vous permettra d’estimer au plus près vos charges de copropriété. En particulier, vous pouvez regarder les prestataires choisis par le syndic provisoire. Généralement, les syndics professionnels concluent des accords avec des artisans et ne proposent donc pas les prix les plus attractifs du marché. Dans ce cas, vous êtes en droit de mettre en concurrence le prestataire choisi par le syndic provisoire et de proposer d’autres devis lors de la première assemblée générale. 

 

Bon à savoir : si vous souhaitez réduire le prix du syndic, vous pouvez également décider de changer de syndic lors de la première assemblée générale en ajoutant d’autres contrats à l’ordre du jour. Pour ce faire, envoyez simplement une lettre recommandée avec accusé de réception à votre syndic provisoire en ajoutant les contrats de syndic à l’ordre du jour. Il est également possible de mettre à l’ordre du jour le passage à un mode de gestion bénévole ou coopératif si vous souhaitez passer en syndic non-professionnel.

Par Auteur invité

Tags immobilier neuf, copropriété, copropriété neuve, syndic, syndic provisoire, charges de copropriété

Partager sur :

Autres paroles d'experts les plus récentes

Créée en 1999, la Fête des Voisins réunit désormais 30 millions de participants dans 50 pays à travers le monde, dont 10 millions en France. | Shutterstock
Fête des voisins : quelle organisation prévoir ?

Créée par une bande d’amis et voisins parisiens, la « Fête des Voisins » est devenue un rendez-vous traditionnel qui réunit 30 millions de personnes à travers le monde chaque année. Découvrez ici comment organiser une fête des voisins.

 - 12/09/2021
Le crowdfunding immobilier ou financement participatif est un nouveau moyen de soutenir la construction de logements neufs. | Shutterstock
Crowdfunding immobilier : comment ça marche ?

Crowdfunding immobilier ou financement participatif, c’est la nouvelle mode pour investir dans l’immobilier neuf avec de petits budgets et de forts rendements. Voici comment réussir votre placement financier grâce au crowdfunding immobilier.

 - 30/08/2021
Même s'il agit d'un logement neuf, un Dossier de Diagnostic Technique doit être fourni par le promoteur immobilier dans le cadre de la VEFA. | Shutterstock
Achat VEFA : quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires dans le neuf ?

Même s’il s’agit d’un logement neuf, la vente en état futur d’achèvement, la VEFA, nécessite bien la présentation de diagnostics immobiliers obligatoires. Voilà tout ce qu’il faut savoir sur les diagnostics immobiliers pour acheter puis louer un logement neuf.

 - 25/08/2021
Mode d'emploi pour bénéficier du PTZ 2022 pour acheter un logement neuf en résidence principale.
PTZ 2022 : acheter un appartement neuf avec un Prêt à Taux Zéro

Devenir propriétaire de sa résidence principale, le rêve d'un très grand nombre de Français et pour cela, le principal dispositif d'aide à l'accession à la propriété reste le PTZ. Le Prêt à Taux Zéro qui est déjà reconduit pour 2022. Voici comment acquérir un logement neuf avec le PTZ 2022.

 - 24/08/2021

Plus de paroles d'experts

Immobilier neuf en France

carte programmes neufs France Immobilier neuf Centre Immobilier neuf Limousin Immobilier neuf Auvergne Immobilier neuf Bourgogne Immobilier neuf Ile-de-France Immobilier neuf Picardie Immobilier neuf Nord pas de Calais Immobilier neuf Haute Normandie Immobilier neuf Champagne Ardenne Immobilier neuf Lorraine Immobilier neuf Alsace Immobilier neuf Franche-Comté Immobilier neuf Rhônes-Alpes Immobilier neuf Provence-Alpes-Côte-d'Azur Immobilier neuf Languedoc-Roussillon Immobilier neuf Midi-Pyrénées Immobilier neuf Aquitaine Poitou Charentes Immobilier neuf Pays de la Loire Immobilier neuf Basse Normandie Immobilier neuf Corse Immobilier neuf Bretagne Immobilier neuf Dom-Tom

Sélectionnez la région que vous souhaitez consulter

Les infos de l'immobilier neuf

Un stade, un hôtel et du logement neuf à Nîmes Les Costières

Un stade, un hôtel et du logement neuf à Nîmes Les Costières

L'historique mais obsolète stade des Costières à Nîmes va laisser place à un vaste projet immobilier qui doit permettre de reconstruire un stade flambant neuf...

Programme neuf Lyon : le palmarès 2021 des Pyramides d'Argent dévoilé

Programme neuf Lyon : le palmarès 2021 des Pyramides d'Argent dévoilé

7 programmes neufs lyonnais et 8 promoteurs immobiliers récompensés dans le cadre du palmarès 2021 du concours des Pyramides d'Argent de la FPI. Diaporama des...

Programmes déjà vus

bot