Afin de faciliter votre navigation et vous proposer des offres adaptées, notre site utilise des cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur le respect de la vie privée. Fermer

Nous suivre

Suivez-nous sur

Paroles d'expert MIEUX COMPRENDRE L'IMMOBILIER NEUF

Edition du 25/07/2016

Les 5 conseils pour réussir son achat dans l’immobilier neuf

achat logements neufs
Plusieurs étapes sont nécessaires pour concrétiser son achat immobilier dans le neuf... du contrat de réservation à la livraison.

Tags immobilier neuf, logement neuf, conseil pratique

PTZ et dispositif Pinel ont boosté les ventes de logements neufs en France en 2016, mais alors comment réussir son achat immobilier dans le neuf en 2017 ? Top 5 des conseils à suivre.

Conseil n°1 : une visite sur place s’impose


L’emplacement étant le maître-mot de tout achat immobilier, une visite (et même plusieurs) sur le terrain s’impose avant de signer la réservation d’un logement neuf. Il faut en effet explorer le quartier, de jour comme de nuit, à différentes périodes de la semaine pour s’imprégner de l’ambiance et surtout éviter les mauvaises surprises comme une discothèque dans la rue.
 
Un passage en mairie est également important pour savoir quels sont les projets à venir dans le quartier et pour s’informer sur le PLU, Plan Local d’Urbanisme, à propos des hauteurs possibles pour les futures constructions riveraines par exemple.

Conseil n°2 : s’assurer de la fiabilité du promoteur


Tant pour être sûr que le chantier arrive à son terme que pour la qualité de la construction dans le temps, il faut s’assurer de la solidité du promoteur immobilier. Déjà, on peut vérifier l’assise financière de l’opérateur, mais il doit aussi fournir des garanties et notamment une garantie d’achèvement. Si elle est « extrinsèque », la fin du chantier sera assurée par une banque ou un assureur. Si elle est « intrinsèque », le promoteur sera lui-même son garant, il assurera la fin des travaux sur ses fonds propres.

La fiabilité d’un promoteur se vérifie aussi en allant voir d’autres de ses réalisations. Plus qu’un appartement-témoin, c’est également l’occasion de rencontrer d’autres acquéreurs et d’obtenir leurs retours.

Conseil n°3 : faire jouer la concurrence pour son crédit immobilier


Comme la plupart des acquéreurs, cet achat immobilier nécessite d’obtenir un crédit immobilier. Même si les taux d’intérêt sont historiquement bas en ce moment, il n’est toutefois pas inintéressant de faire jouer la concurrence, en passant par un courtier, pour obtenir le meilleur taux, mais aussi la meilleure assurance-emprunteur. Rien ne sert d’avoir négocié son achat immobilier, si l’avantage est perdu ailleurs.

Conseil en plus : vérifier aussi que dans le contrat de réservation, figure bien une clause de condition suspensive à l’obtention du crédit immobilier, et sans mention particulière ajoutée par le promoteur et qui pourrait être pénalisante.
Info en + : s'informer sur le PTZ, Prêt à Taux Zéro qui permet de financer jusqu'à 40 % de son prêt sans intérêt, sans frais, pour un premier achat immobilier.

Conseil n°4 : lire attentivement le contrat de réservation


Comme pour tout achat, il est nécessaire d’étudier consciencieusement le contrat de réservation (et de vente par la suite) et tout ce qui s’y réfère. Par exemple : la notice technique qui décrit précisément les matériaux et les équipements qui devront figurer à terme dans l’appartement. Si un équipement n’est pas précisément décrit dans la notice technique, le promoteur ne sera pas obligé de l’installer par la suite : exemple : l’automatisation des volets roulants.

Comme pour tout achat en VEFA, Ventre en Etat Futur d’Achèvement, le contrat de réservation mentionne également l’échéancier à respecter pour financer progressivement le bien immobilier : d’abord le dépôt de garantie qui ne doit pas excéder 5 % du prix de vente. Après la signature de l’acte de vente authentique chez le notaire, il faut verser 35 % du prix à l’achèvement des fondations, 70 % pour la mise hors d’eau, 95 % à l’achèvement des travaux, le reste à la livraison. 

Conseil n°5 : effectuer une livraison minutieuse


Au moment de la livraison, l’acquéreur dispose de 30 jours pour signaler par lettre recommandée les réserves. Encore faut-il les avoir repérées ! C’est pour cela que la livraison est un moment important dans le processus d’achat dans l’immobilier neuf. Il faut faire le tour de chaque pièce, avec la notice technique, les nuanciers et un sèche-cheveux pour tester chaque prise électrique de l’habitation.

En cas d’imperfections minimes, il est possible d’obtenir des compensations (juridiques mais cela sera long ou financières pour régler à l’amiable et rapidement le litige).

En cas de très gros défauts, il faut, en revanche, faire consigner le solde du prix de vente, les derniers 5 % du plan de financement, chez un huissier, en attendant que cela se règle. 

Une fois toutes ces étapes franchies, vous pourrez profiter d’un appartement neuf, aux dernières normes environnementales et écologiques !
Article suivant »
« Article précédent

Partager sur :

Immobilier neuf
en France

carte programmes neufs France Immobilier neuf Centre Immobilier neuf Limousin Immobilier neuf Auvergne Immobilier neuf Bourgogne Immobilier neuf Ile-de-France Immobilier neuf Picardie Immobilier neuf Nord pas de Calais Immobilier neuf Haute Normandie Immobilier neuf Champagne Ardenne Immobilier neuf Lorraine Immobilier neuf Alsace Immobilier neuf Franche-Comté Immobilier neuf Rhônes-Alpes Immobilier neuf Provence-Alpes-Côte-d'Azur Immobilier neuf Languedoc-Roussillon Immobilier neuf Midi-Pyrénées Immobilier neuf Aquitaine Poitou Charentes Immobilier neuf Pays de la Loire Immobilier neuf Basse Normandie Immobilier neuf Corse Immobilier neuf Bretagne Immobilier neuf Dom-Tom

Sélectionnez la région que vous souhaitez consulter

Programmes déjà vus

bot