Afin de faciliter votre navigation et vous proposer des offres adaptées, notre site utilise des cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur le respect de la vie privée. Fermer

Actualités IMMOBILIER NEUF

Edition du 20/03/2018

Sous l’euphorie, un peu d’inquiétude pour le logement neuf à Lyon

logement neuf Meyzieu
Dans la métropole de Lyon, la TVA réduite représente un tiers des ventes de logements neufs, comme ici à Meyzieu avec la location-accession. © Petit Montout / Meyzieu / SLCI Promotion

Tags immobilier neuf Lyon, immobilier neuf Grand Lyon, FPI, Icade, UTEI, SLCI Promotion, SLC Pitance

Le marché de l’immobilier neuf à Lyon et sa métropole reste sain et équilibré et pourtant, certains préfèrent rester prudents face au manque de renouvellement de l’offre de logements neufs. Explications.

Alors que le salon immobilier de Lyon, avec une « fréquentation record et dans une ambiance remarquable », dixit Henry Buzy-Cazaux, a refermé ses portes, que se cache-t-il vraiment sous le marché de l’immobilier neuf lyonnais ? Si lors de l'inauguration, tout le monde voulait croire en l’optimisme, certaines voix dissonantes se sont faites entendre.
Bien sûr, les fondamentaux sont là. De retour du MIPIM, salon professionnel de l’immobilier qui se tenait à Cannes, Hervé Simon, président de la FPI lyonnaise, directeur des régions chez Icade, rappelait que l’attractivité du Grand Lyon n’avait plus à rien à prouver, forte de la qualité architecturale des produits signés par de grands noms : Jean Nouvel à Confluence, mais aussi Portzamparc à la Part-Dieu, forte de nombreuses innovations et de la grande diversité des produits : du très haut de gamme à la Croix-Rousse jusqu’à Meyzieu à 2 800 €/m². « C’est une des forces de la métropole », concluait-il dans son discours.

Lire aussi - Des contrastes pour l'immobilier neuf à Lyon

Reste que l’attractivité de la métropole fait qu’il manque de logements neufs en commercialisation. Malgré 4 000 logements neufs autorisés dans Lyon, 2 000 à Villeurbanne et près de 13 600 mises en chantier dans la métropole l’an dernier, un record, selon Michel Le Faou, vice-président à l’urbanisme, le promoteur Gérald Fontanel rappelait lui que c’était un niveau pourtant équivalent aux années 80. « Si, comme on le dit, 90 % de la population habitera d’ici 2050 en ville, il va falloir doubler la constructibilité des métropoles », précisait-il.
En effet, dans le Grand Lyon, il faut loger 15 000 nouveaux habitants chaque année, + 1.2 % de croissance démographique, soit l’équivalent d’une ville comme Valence, tout en répondant au phénomène de la décohabitation avec la demande des familles monoparentales.
C’est pourquoi le nouveau PLUH métropolitain laisse certains songeurs. Olivier Roobrouck, président de la chambre des constructeurs de maisons et aménageurs de BTP Rhône, regrette qu’il n’y ait plus de place pour la maison individuelle ; quand Hervé
appartement neuf Lyon Croix Rousse
Les 4ème et 6ème arrondissements sont les plus chers de Lyon, certaines opérations frôlent actuellement les 7 000 €/m². © Prisme / Lyon 4ème / SLC Pitance
Simon pense lui que l’on perdra en constructibilité malgré de bons objectifs quantitatifs lorsqu’il faudra appliquer le règlement afin d’être accepté par les riverains et les citoyens. D’autant que certains maires ne jouent pas le jeu des intentions métropolitaines, selon lui, créant un déséquilibre entre Lyon et Villeurbanne, en zone A, où l’on construit beaucoup et d’autres communes où les maires sont clairement non-bâtisseurs.

Quid pour l’immobilier neuf lyonnais en 2018 ?


En ce début d’année, d’après les premiers retours, les mises en vente chutent encore, les accédants à la propriété restent stables, mais les investisseurs sont moins nombreux, peut-être en raison de l’année blanche fiscale.
Autre inquiétude des promoteurs lyonnais, le non reconduction du Plan 3A qui soutenait l’accession à la propriété. Pour Sébastien Gayot de SLCI Promotion, dont les primo-accédants sont le cœur de cible, le Plan 3A était jusqu’ici un « gros coup de pouce, soit environ 2 000 à 3 000 € d’aide, notamment pour les ménages ayant peu d’apport ». Les ventes en TVA réduite représentent en effet un tiers des ventes dans le Grand Lyon. Pour preuve, cette opération de SLCI Promotion route de Vienne, dans le quartier du Moulin-à-Vent, à Lyon, baptisée « Le 241 » avec une TVA à 5.5 % car en zone Anru où les primo-accédants sont très nombreux. Idem à Meyzieu avec le programme neuf « Petit Montout », éligible à la location-accession ou PSLA, qui est un « bon soutien », selon le promoteur.
A l’autre bout du marché, SLC Pitance profitait du salon pour mettre en avant deux nouvelles opérations à la Croix-Rousse dans le 4ème arrondissement de Lyon : « Tandem » et « Prisme ». Du très haut de gamme où malgré des budgets parfois au-delà des 700 000 € par logement, les accédants à la propriété, représentant trois-quarts des acquéreurs, se décident en quelques jours.
Chez UTEI, autre promoteur lyonnais, Georges Goncalves s’inquiète lui aussi du niveau de l’offre alors que, selon lui, « tout fonctionne que ce soit dans la métropole ou en extérieur, le rythme de commercialisation reste soutenu, la demande étant toujours là, comparée aux dernières années ».
appartement neuf Villeurbanne
Néopolis d'UTEI sera la première opération de la très attendue ZAC Gratte-Ciel à Villeurbanne, 53 logements neufs à prix maîtrisé. © Néopolis / Villeurbanne / UTEI
D’autant que certaines de ses opérations emblématiques dynamisent les ventes comme Néopolis, première opération de la ZAC Gratte-Ciel à Villeurbanne, remportée sur concours. Un programme de 53 logements neufs à prix maîtrisé, avec maximum 30 % d’investisseurs, une typologie programmée et des superficies minimum imposées offrant des espaces partagés : terrasse commune, salle collaborative privatisable au rez-de-chaussée, deux voitures en autopartage, un espace biodiversité avec nichoirs à oiseaux et des ruches qui devraient donner 4 à 5 pots par an à chaque copropriétaire… Les travaux ont déjà commencé ; la livraison est attendue mi 2019.
De l’innovation et des services qui font la qualité du logement neuf lyonnais et qui séduisent accédants à la propriété et investisseurs. De quoi, si les effets de la métropolisation dans la gestion des dossiers des nouvelles opérations pèsent moins, permettre à l’immobilier neuf dans la capitale des Gaules de repartir sur de très bons rails.Par Céline Coletto

En savoir plus :

Actualité suivante »
« Actualité précédente

Partager sur :

Immobilier neuf en France

carte programmes neufs France Immobilier neuf Centre Immobilier neuf Limousin Immobilier neuf Auvergne Immobilier neuf Bourgogne Immobilier neuf Ile-de-France Immobilier neuf Picardie Immobilier neuf Nord pas de Calais Immobilier neuf Haute Normandie Immobilier neuf Champagne Ardenne Immobilier neuf Lorraine Immobilier neuf Alsace Immobilier neuf Franche-Comté Immobilier neuf Rhônes-Alpes Immobilier neuf Provence-Alpes-Côte-d'Azur Immobilier neuf Languedoc-Roussillon Immobilier neuf Midi-Pyrénées Immobilier neuf Aquitaine Poitou Charentes Immobilier neuf Pays de la Loire Immobilier neuf Basse Normandie Immobilier neuf Corse Immobilier neuf Bretagne Immobilier neuf Dom-Tom

Sélectionnez la région que vous souhaitez consulter

Programmes déjà vus

bot