Afin de faciliter votre navigation et vous proposer des offres adaptées, notre site utilise des cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur le respect de la vie privée. Fermer

Nous suivre

Paroles d'expert MIEUX COMPRENDRE L'IMMOBILIER NEUF

Edition du 05/06/2018

Zone B2 : 6 mois pour investir en loi Pinel

investissement Pinel zone B2
Investir en loi Pinel en zone B2 ne sera possible que jusqu'à fin 2018. Le compte à rebours est lancé pour boucler son investissement locatif.

Tags immobilier neuf, investissement immobilier, investissement locatif, loi Pinel, dispositif Pinel, zone B2

Le décompte est lancé : il reste jusqu’à fin 2018 pour investir avec le dispositif Pinel en zone B2. Des villes comme Brest ou Angers sont concernées. Conseils pratiques pour mener à bien votre investissement Pinel.

A compter du 1er janvier 2019, le dispositif Pinel va se recentrer sur les zones les plus tendues en matière d’immobilier, c’est-à-dire la région parisienne, la Côte d’Azur, le Genevois français et les grandes métropoles.
Les investisseurs ont donc encore quelques mois pour finaliser un investissement locatif avec le Pinel en zone B2, c’est-à-dire des villes entre 50 000 et 250 000 habitants comme Brest, Béziers, Narbonne, Angers, Colmar, Pau, Lorient, Quimper, Vannes, Le Mans, Bourg-en-Bresse, Saint-Étienne… et les villes de leur agglomération.

Comment fonctionne ce recentrage du dispositif Pinel ?


Concrètement, depuis le 1er janvier 2018 et l’entrée en vigueur de la loi de finances 2018, dans les villes de la zone B2 ayant déjà obtenu une dérogation préfectorale, seules les opérations dont le permis de construire a été déposé jusqu’au 31 décembre 2017 restent éligibles au dispositif Pinel ; pour cela, les ventes doivent être actées avant fin 2018.

Comment bénéficier de la défiscalisation Pinel ?


Il reste donc quelques mois pour concrétiser un investissement Pinel dans ces villes de la zone B2, afin de bénéficier d’un avantage fiscal de 12 à 21 % du prix d’acquisition, en contrepartie d’un engagement de location de 6 à 12 ans, à des locataires sous conditions de ressources.

Lire aussi - Comment investir avec le dispositif Pinel ?


Exemple : pour un investissement dans un appartement neuf de deux-pièces, à Brest, d’une valeur de 136 000 €, la réduction d’impôts est de 2 380 € par an pour 12 ans d’engagement de location, avec un plafond de loyer de 8.82 €/m².
Pour obtenir cette réduction d’impôt, il faudra impérativement que le contrat de réservation, mais aussi la signature officielle chez le notaire soit effectuée avant le 31 décembre 2018.

Lire aussi - A qui louer son logement Pinel ? A quel prix ?

Des exceptions qui confirment la règle

A noter que le dispositif Pinel restera en place jusqu’à fin 2021 dans la trentaine de villes concernées par un contrat de redynamisation de site de défense, c’est-à-dire des villes ayant subi la fermeture d’un site militaire. Parmi celles-ci, on peut citer : Laval, Cambrai, Arras, Châlons-en-Champagne, Metz, Caen, Dijon, Briançon, Limoges, Reims… Si certaines étaient situées en zone B1 comme Caen, d’autres comme Arras étaient en zone B2 et auraient perdu après 2018 la possibilité d’investir avec le dispositif Pinel.

En savoir plus :

Article suivant »
« Article précédent

Partager sur :

Immobilier neuf
en France

carte programmes neufs France Immobilier neuf Centre Immobilier neuf Limousin Immobilier neuf Auvergne Immobilier neuf Bourgogne Immobilier neuf Ile-de-France Immobilier neuf Picardie Immobilier neuf Nord pas de Calais Immobilier neuf Haute Normandie Immobilier neuf Champagne Ardenne Immobilier neuf Lorraine Immobilier neuf Alsace Immobilier neuf Franche-Comté Immobilier neuf Rhônes-Alpes Immobilier neuf Provence-Alpes-Côte-d'Azur Immobilier neuf Languedoc-Roussillon Immobilier neuf Midi-Pyrénées Immobilier neuf Aquitaine Poitou Charentes Immobilier neuf Pays de la Loire Immobilier neuf Basse Normandie Immobilier neuf Corse Immobilier neuf Bretagne Immobilier neuf Dom-Tom

Sélectionnez la région que vous souhaitez consulter

Programmes déjà vus

bot